FNAC/DARTY: Une alliance très connectée

Magasin Fnac Paris Beaugrenelle - (c) de Fenyi Conseil
Magasin Fnac Paris Beaugrenelle – (c) de Fenyi Conseil

C’est presque fait.
Darty est sur le point d’accepter l’offre d’achat de la FNAC pour un montant global de 859 millions d’Euros.

Comme l’indiquent très justement les observateurs, il s’agit bel et bien d’un mariage de raison. Cette union doit permettre aux deux groupes d’affronter la concurrence agressive des pure player en consolidant leurs compétences internes.

Très logiquement, le chiffre d’affaire conjugué de ces deux mastodontes hisse le tandem des jeunes mariés, à la première place des sites e-commerce en France, devant Amazon et CDiscount.

Au delà de cette nouvelle rassurante pour l’avenir du Groupe Fnac, il s’en cache une autre pour laquelle les actionnaires pourront prochainement se réjouir.

On le sait, bien que la stratégie d’Alexandre Bompard ait conduit à un redressement du groupe (et de son cours en bourse), l’avenir de la Fnac reste incertain. Les ventes de produits culturels physiques souffrent tandis que la Fnac ne parvient toujours pas à occuper une place de premier choix dans la vente des mêmes produits dans leur version dématérialisée.

Il ne reste donc plus à la Fnac qu’à se préparer pour la prochaine révolution digitale: l’IoT, l’Internet des Objets.

Ca n’aura échappé à personne, les objets connectés sont en plein boom. Mais nous ne voyons pour le moment que la face cachée d’un iceberg colossal. Les montres, balances et autres thermostats connectés ne sont que la première pierre de l’édifice, ou devrais-je plutôt dire, de la résidence. Puisqu’à terme, l’enjeu est bel et bien de créer un réseau intelligent qui nous permettra d’administrer et de mieux organiser notre domicile. C’est ce qu’on appelle la Domotique.

Le cabinet de conseil Accenture estime à 14 000 milliards de dollars le marché mondial de l’IoT. Ca donne à réfléchir.

Pour la Fnac, c’est tout réfléchit. L’entreprise et ses dirigeants ont bien compris l’enjeu financier de cette nouvelle manne. Les rayons dédiés aux objets connectés ont poussés comme des champignons depuis deux ans.

Mais comment truster un marché si on ne peut avoir la main sur toutes ses composantes. En effet, la Fnac propose de la téléphonie, de l’informatique, des TV et autres produits photos. Mais quid des frigos, fours, lave linges, etc… Comment contrôler le liant si on ne dispose pas de tous les ingrédients? En d’autres termes, il est indispensable de proposer à la vente tous les biens, qu’ils soient informatiques, télévisuels ou électroménagers pour que l’ensemble puisse fonctionner de façon cohérente et coordonnée.

Pour avoir la main sur tout l’écosystème et pouvoir proposer à ses futurs clients d’équiper complètement leur domicile, Alexandre Bompard n’avait d’autre choix que de miser sur de la croissance externe.

Désormais que l’union est en passe d’être scellée, il va être intéressant d’observer comment les entités Fnac et Darty vont se réorganiser.

La Fnac aurait tout intérêt à prendre le lead et faire disparaitre progressivement la marque Darty dont l’image désuète se prête peu à une stratégie qui reposerait sur le développement de l’IoT comme relais de croissance.

Et pourquoi ne pas imaginer le grand retour du « Labo Fnac », véritable fer de lance de la marque dans les années 90 qui a, depuis, largement perdu de sa superbe.

Car il faudra bien, à terme, accompagner les clients dans l’installation de leur matériel à domicile qui demandera probablement une certaine technicité.

Quoi qu’il en soit, de par ce move, la Fnac s’apprête à devenir la seule entreprise capable de se tailler la part du lion dans le secteur de l’IoT.

Et bien que le chemin vers le succès soit encore loin, les actionnaires de la Fnac peuvent remercier Alexandre Bompard de sa clairvoyance. François-Henri Pinault s’en mordra peut être les doigts.

Hugo de Fenyi Rouvière

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s